vendredi 17 août 2018

BERGOGLIO = 666

LE NOMBRE DE LA BÊTE (1ère partie)

par Salvatore Canto, Blog "MI-CHA-EL", 18 mai 2014


J'ai toujours été intrigué par le chapitre 13 de l'Apocalypse, celui dans lequel Saint Jean parle des deux bêtes, l'une de la mer, l'Antéchrist et celle de la Terre, le Faux Prophète. En particulier ceux qui sont remarquables pour moi, ce sont les versets qui vont de 16 à 18, ceux qui disent:

«Elle faisait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur la main droite ou sur le front, et que nul ne pût acheter ou vendre, sans avoir cette marque, càd le nom de la bête ou le nombre (numéro) de son nom. Ici est la SAGESSE! Que celui qui a L'INTELLIGENCE CALCULE le nombre DE LA BÊTE; il représente un nom d'homme et ce nombre est six cent soixante-six» (ndt: le texte en italien diffère légèrement de la traduction du portail catholique français).

Depuis quelque temps, je me demande comment interprèter ces mots, surtout ceux que j'ai soulignés (en majuscules). Clairement, il faudrait connaître le grec ancien, c'est pourquoi j'espère que quelque expert aura le désir et la patience d'aller vérifier pour voir si les hypothèses que je fais peuvent en quelque sorte se rapprocher ou ne pas être totalement incompatibles avec le sens qui se dégage du texte original [que l'on peut trouver en annexe I, ou ici]

Le nombre de la bête? oui, mais à laquelle des deux bêtes est-il fait référence?
----

Je partirai des mots: "le nombre de la bête". A quoi se réfère-t-il? La Bête de la mer, qui est l'Antéchrist ou la Bête de la Terre, qui est le faux prophète? Les gens ont toujours pensé que le "666" faisait référence à l'Antéchrist, mais dans le texte, on parle de deux Bêtes et pour moi, il n'est pas clair si ce nombre peut être attribué à la première ou à la deuxième Bête. Et s'il faisait allusion à la deuxième Bête, càd au faux prophète? Il faudrait bien analyser le texte et en grec ...

Et le "Que celui qui a l'intelligence calcule"?
----

Tout d'abord, si le "calcule" est un vrai verbe, il ne fait aucun doute que le livre de l'Apocalypse invite le lecteur, s'il a "l'intelligence", à le calculer. Et cela devrait faire taire ceux qui froncent le nez dès que quelqu'un essaie de calculer vraiment ce nombre, à partir évidemment du nom de quelque "suspect". Les tentatives effectuées ont toujours fait référence à la transformation des lettres du nom en nombres qui ont ensuite été additionnés. Une des façons les plus faciles de le faire est de faire correspondre à chaque lettre la place occupée par cette lettre dans la liste alphabétique.

Mais plusieurs problèmes ont surgi, deux des principaux étant les suivants:

1. à l'alphabet de quelle langue doit-on se référer? Au grec, langue dans laquelle a été écrit le livre de l'Apocalypse? à celui de la langue parlée par le 'candidat'? au latin, la langue officielle de l’Église catholique? ou à l'anglaise, langue désormais la plus diffusée au monde?

2. en outre, étant donné que la valeur moyenne de la position dans un alphabet de 26 lettres est d'environ 13 [(1+26)/2=13,5], il faut évidemment beaucoup de lettres pour atteindre le chiffre 666 ... donc le nom de famille ne suffit pas, ... ou alors il faut inventer des calculs plus compliqués.

Ces deux problèmes peut-être résolus d'un seul coup ...
-----

Que nous soyons dans l'ère de l'"intelligence artificielle" ou du "computer", personne ne peut le nier. Et je me demande: ne serait-ce pas que subtilement, les mots "intelligence" et "calcule" du verset de l'Apocalypse, aussi appelé le Livre de la Révélation, pourraient se référer à notre "intelligence artificielle" actuelle et notre "computer" (qui signifie "machine qui calcule")? Peut-être le livre prophétique veut-il nous dire, (non sans une touche d'ironie subtile mais tragique et résignée?), que notre époque serait celle dans laquelle on calculerait le nombre et où se manifesteraient le Faux Prophète et l'Antéchrist? Et n'est-ce pas aussi qu'avec cela nous serait également suggéré quel "l'alphabet" utiliser pour le calcul, càd un alphabet proche du "computer" ou né avec lui?

Le code ASCII
------

Sur internet, certains ont déjà eu l'idée d'utiliser pour le calcul le code ASCII des ordinateurs.

Le code ASCII est constitué par une table dans laquelle ont été classés les symboles, les chiffres et les lettres à chacun desquels correspond un nombre en hexadécimal (système de numération en base 16, et non en base 10 comme le système décimal - celui qu'on utilise dans la vie courante) de façon à faire comprendre à l'ordinateur en lui fournissant ce nombre la lettre, le chiffre ou le symbole qu'il désigne. Dans la pratique, c'est la traduction en nombres, que l'ordinateur peut comprendre, de nos symboles, ceux qui sont utilisés pour communiquer et former le langage humain. Entre autre, étant donné qu'il ne considère que les lettres, ce code est indépendant de la langue utilisée. Lorsque cette table a été créée, plus ou moins au début de l'ère de l'informatique (1961), on rangea chaque lettre, chiffre ou symbole dans une liste avec un ordre établi une fois pour toutes, de sorte qu'à chaque symbole correspond le numéro (ordinal) de sa position dans la liste, formant un nombre écrit en décimal ou hexadécimal. Le tableau contient 128 symboles. Les lettres de l'alphabet partent de la position 65, pour le A, auquel correspond ensuite le numéro d'identification, 65 en décimal (et '41' en hexadécimal). Par exemple, la lettre G est équivalente au nombre décimal 71, juste parce qu'elle est sur la table en position 71 Simple non?

[Voir Annexe II]

Je reproduis ici pour plus de commodité les correspondances numériques décimales des lettres majuscules de l'alphabet:
A = 65, B = 66, C = 67, D = 68, E = 69, F = 70, G = 71, H = 72, I = 73 , J = 74, K = 75, L = 76, M = 77, N = 78, O = 79, P = 80, Q = 81, R = 82, S = 83, T = 84, U = 85 V = 86, P = 87 X = 88, Y = 89, Z = 90

Effectivement, étant donné que les numéros des lettres vont de 65 à 90, la moyenne est d'environ 78 [(65+90)/2=77,5], et donc 666 est facilement accessible par l'addition des lettres d'un seul nom; en fait pour "voyager" autour de ce résultat, puisque 666: 78 = 8,6 [ndt: ou si l'on veut, 78 x 8,6=666, donc le numéro du mot à huit ou neuf lettres formé avec la "lettre moyenne" M ou N est voisin de 666], il faut donc entre 8 et 10 lettres.

Vous pouvez vous amuser à calculer le nombre correspondant à des noms de candidats possibles, choisis parmi des personnalités publiques... par exemple OBAMA est trop court, le total est de 352 (O = 79, B = 66, A = 65, M = 77, A = 65), POUTINE idem, car il donne 400 (et HOLLANDE... 583, SARZOZY 563)...

Et pour Bergoglio?
-----

L'idée vient spontanément de calculer le nombre également pour des personnalités publiques ecclésiastiques dans le présent ou le passé. Quel est le nombre qui correspond à Bergoglio? Le nom contient 9 lettres et le calcul a déjà été fait sur le Réseau.

C'est la découverte de ce résultat qui m'a inspiré cet article, car il est surprenant.

Le montant total, vous pouvez l'obtenir vous-même, en prenant votre calculette:
(B) 66 + (E) 6 9 + (R) 82 + (G) 71 + (O) 79 + (G) + 71 (L) 76 + (I) + 73 (O) 79

Combien cela fait-il? Vous êtes surpris vous aussi, non?

À ce stade, cependant, je tiens à faire quelques précisions nécessaires:

1. Le résultat en lui-même n'a pas de signification, il faut le prendre avec des pincettes, il pourrait simplement s'agir d'un hasard, car il y a beaucoup de mots, combinaisons de 8, 9, 10 lettres, qui peuvent donner ce total, alors cela peut être juste une singulière (mais surprenante) coïncidence;

2. personne ne peut être sûr que la méthode de calcul est celle qui est décrite, c'est seulement une hypothèse d'algorithme et rien ne dit que c'est précisément ce à quoi se réfère le Livre prophétique: il serait téméraire et présomptueux de dire le contraire;

3. une personne doit être jugée par les mesures prises et les choses qu'elle dit, certainement pas par la «traduction» en nombre de son nom;

4. pour d'autres personnages aussi - (y compris Ratzinger, il suffit de faire un petit tour sur le Réseau pour s'en apercevoir) - des calculs ont été réalisés et interprétés selon le goût de chacun, prétendant qu'ils étaient l'Antéchrist ou des faux prophètes.

Il faut donc beaucoup de prudence. Mais il est inutile de le nier, ceux qui prétendent que Bergoglio est, comment dire ... un pape problématique?, après cette découverte auront une flèche de plus à leur arc ...

- - -

(*) Précisions supplémentaires de Mi-cha-el

Le calcul nous dit que nous devons exclure à la fois les noms de moins de 8 lettres, parce qu'ils sont trop courts pour donner 666, et ceux de plus de 10 lettres, parce qu'ils sont trop longs, donnant un total supérieur à 666. Les mots avec 8 lettres donnent un résultat entre 520 (= 65 x 8) et 720 (= 90 x 8), les mots de 9 lettres un résultat entre 585 (= 65 x 9) et 810 (= 90 x 9), et ceux de 10 entre 650 et 900 (...).

J'ai essayé d'utiliser une feuille de calcul Excel pour calculer le "nombre" des 199 cardinaux (électeurs ou non). Les noms de famille, je les ai pris sur le site officiel du Vatican (les noms sont écrits en majuscules pour le calcul). Il s'est trouvé seulement 48 noms de 8, 9, 10 lettres et parmi eux seulement BERGOGLIO et TURCOTTE ont donné comme résultat 666 (ainsi, 2 cardinaux sur 200, soit 1%).

En extrapolant (quoique avec une certaine prudence, puisque je n'ai considéré qu'un échantillon de 200 personnes), compte tenu de la répartition aléatoire des noms, couvrant, entre autre, tous les continents, nous pourrions dire que, statistiquement, la probabilité qu'un nom donne comme résultat 666 est d'environ 1% ...

- - -
... et ma conclusion [de "Benoît-et-moi"] :

C'est indéniablement troublant, et ceux qui haussent les épaules manquent de curiosité, ce qui est un obstacle rédhibitoire à la recherche de la vérité.

D'un évènement qui a une probabilité de 1%, on peu dire qu'il est "rare", ou très improbable.... mais pas impossible! Après tout, dans la liste des cardinaux, ils étaient deux à le réaliser.

Et puis tous les membres de la famille Bergoglio, et même tous ceux qui portent ce nom ont aussi "666" pour numéro.

Cela devient plus intéressant (et encore plus troublant) si l'on "croise" les évènements. Le total 666 à lui seul peut n'avoir aucune signification particulière (l'Apocalypse ne dit pas que le nombre 666 caractérise seulement la Bête, mais que c'est celui de la Bête). Croisé à l'évènement qu'il appartient au pape régnant il devient nettement plus extraordinaire.

En réalité, c'est le croisement entre un évènement somme toute banal (on arrive à un total de 666 en faisant une addition sur les codes associés aux lettres d'un mot: mes lecteurs n'ont qu'à essayer d'en inventer avec la table ASCII, c'est très facile) et un autre nettement plus exceptionnel (le fait d'être Pape: imaginons qu'il y a eu 265 papes en 2000 ans!!) qui rend la chose vraiment très.... troublante.

Un exercice intéressant serait de prendre la liste des Papes, sous leur patronyme (fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%C3%A9ta…) et de calculer leur "nombre" (exercice assez compliqué concernant les Papes les plus anciens, dont les noms ne sont pas clairs).

Si j'ai le temps un jour, je le ferais .

- - -
Annexe I: texte en grec
17. καὶ ἵνα μή τις δύνηται ἀγοράσαι ἢ πωλῆσαι εἰ μὴ ὁ ἔχων τὸ χάραγμα, τὸ ὄνομα τοῦ θηρίου ἢ τὸν ἀριθμὸν τοῦ ὀνόματος αὐτοῦ.
18. ὧδε ἡ σοφία ἐστίν· ὁ ἔχων νοῦν ψηφισάτω τὸν ἀριθμὸν τοῦ θηρίου, ἀριθμὸς γὰρ ἀνθρώπου ἐστίν· καὶ ὁ ἀριθμὸς αὐτοῦ ἑξακόσιοι ἑξήκοντα ἕξ

Annexe II: la table ASCII
Ici: ascii.jpg
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire