dimanche 24 avril 2022

FIN FINALE

 
Désormais, j'arrête d'écrire en prose et en vers. Et pourquoi ?

C'est tout simple : tout ce que j'avais à dire je l'ai dit et je n'ai plus rien à ajouter.

Je recommencerai donc à dire ma pensée seulement après le saut de qualité de l’Antéchrist si je suis encore en vie à ce moment-là. Mais avant, non !

Je ne reviendrai pas sur ma parole pour la raison que je parlerais en l'air. Mais sachez bien ceci :

Macron ou tout autre chef d’État temporel, n'est pas l'Antéchrist. Seul, le dernier fruit de Vatican II le sera, et pour le moment c'est Bergoglio, car,

Comprenez bien cette chose essentielle :

Le spirituel l'emporte sur le temporel.

L'Everest serait moins lourd sur vos épaules que ce qui va advenir.

Et maintenant, je me tais jusqu'au saut de qualité.